Nouvelle année / Nouveaux comportements: comment maintenir une bonne santé mentale

Pour le commun des mortels, les termes, psychiatre, psychologue, psychothérapeute et psychanalyste sont synonymes et interchangeables. On a même coutume d’appeler ces professionnels de la santé mentale du nom générique et familier de Psy. Or, bien que tous ces professionnels soient formés pour concevoir et prodiguer des thérapies ou traitements qui répondent à l’éventail entier de la psychopathologie (maladie mentale), leur niveau d’éducation et la mesure dans laquelle leurs pratiques sont réglementées varient grandement.

Le terme psychothérapeute est général. Il s’applique à n’importe quel professionnel de la santé mentale. Il englobe tout le monde, des psychiatres aux psychologues en passant par les travailleurs sociaux et les conseillers.
Les Psys font souvent peur, à cause de l’antique adage qui dit qu’ils arrivent à lire dans les pensées humaines et de la pratique de l’hypnose. Pourtant tous les Psys n’exercent pas tous le même métier, même si l’on ne fait pas trop la différence. Ils peuvent par exemple être psychiatre, c’est-à-dire un médecin ayant étudié en faculté de médecine et qui a reçu une formation supplémentaire sur les troubles mentaux, émotionnels et comportementaux. Ainsi, il peut aider leurs patients avec les problèmes physiques et mentaux associés à leur maladie et prescrire des médicaments.
Le “Psy” peut aussi être psychologue, c’est-à-dire un spécialiste du soutien psychologique. Il existe deux grandes catégories de psychologues : les psychologues cliniciens et les non cliniciens.
Les psychologues cliniciens effectuent des tests, des évaluations et administrent des traitements psychologiques pour des individus ou des groupes, mais ne peuvent pas prescrire de médicaments. Cependant, ils sont bien instruits dans les techniques de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.